• { Numérique }
  • { Rédigé par HEMARD Marie-Aude   }

Dans le Rapport de la Commission pour la libération de la croissance française, mieux connu sous le nom "Rapport Attali", 316 mesures tentent de donner une réponse à la diminution de la croissance de l'économie française depuis 40 ans.

Concernant les TIC, on pourra constater que le numérique y tient une place relativement importante.

Parmi les 316, 20 mesures touchent particulièrement les TIC :

-# Se donner les moyens pour que tout élève maîtrise avant la fin de la sixième le français, la lecture, l'écriture, le calcul, le travail de groupe, l'anglais et l'informatique.
-# Constituer 10 grands pôles d'enseignement supérieur et de recherche autour de 10 campus, réels et virtuels, fixant les conditions d'excellence de l'ensemble du système de formation supérieur et de recherche.
-# Mettre en chantier dix Ecopolis, villes et quartiers d'au moins 50 000 habitants intégrant technologies vertes et technologies de communication.
-# Entreprendre dès maintenant la mise en place du très haut débit pour tous, à domicile, dans l'espace numérique de travail et dans l'administration.
-# Encourager la mobilité géographique (par la création d'une Bourse Internet du logement social).
-# Instaurer au sein de l'Agence de service aux TPE (un agence spécialement créée pour aider les TPE) un guichet unique en ligne pour la création d'entreprise.
-# Organiser sur Internet l'ensemble des procédures d'appel d'offreset des marchés publics,
-# Garantir une couverture numérique optimale en 2011
-# Réaliser l'accès pour tous au très haut débit en 2016
-# Continuer à déployer les réseaux numériques (en particulier avec la Télévision numérique terrestre) avec comme objectif une couverture nationale avant l'extinction de l'analogique, c'est-à-dire avant 2011.
-# S'assurer que les technologies seront disponibles à des prix adaptés à un marché de masse.
-# Veiller à l'indépendance de l'opérateur gérant le RFID
-# Faciliter et sécuriser l'usage de la signature électronique
-# Faire verser une contribution aux fournisseurs d'accès Internet.
-# Promouvoir la concurrence entre logiciels propriétaires et logiciels « libres »
-# Les médias papier doivent évoluer vers les médias électroniques et se transformer en véritables carrefours de distribution de contenus et prescripteurs.
-# Utiliser la présidence française de l'Union européenne pour proposer un grand programme de développement du numérique.
-# Créer un poste de haut-commissaire au développement numérique.
-# Imposer des normes de sobriété énergétique pour les équipements informatiques avec pour objectif de réduire d'ici 2015 de 50 % leur consommation énergétique annuelle.
-# Accélérer la dématérialisation des procédures
-# Lancer 10 nouveaux programmes majeurs d'e-administration visant à dégager au total 15 milliards d'euros d'économies par an pour l'État.