• { Numérique }
  • { Rédigé par FEKRANE Catherine   }

En quittant leur bureau le soir, il y a les salariés consciencieux qui éteignent leur ordinateur et leur imprimante... et puis il y a les autres. A ceux-là, le magazine PC pro vient de dédier un article dans lequel ses journalistes font le point sur les coûts générés par ce type de comportements.

Un moniteur à tube cathodique qui fonctionne le jour consomme environ 135 watts, et s'il reste en mode standby la nuit, il en consomme 4 de plus. En cinq ans, ce simple moniteur aura coûté 150 livres sterling. Il faut savoir que si l'utilisateur a installé un économiseur d'écran, le moniteur n'est pas en mode veille. Il peut alors consommer jusqu'à 100 Watts.

Pas négligeable, si l'on multiplie cette énergie par le nombre de PC que comptent les entreprises. Le magazine PC Pro suggère alors que les entreprises versent des primes aux salariés qui adoptent les bons gestes avant de quitter leur bureau !

La plupart des particuliers pourraient ainsi économiser quelques 100 livres sterling par an, et une PME 5 000 livres en contraignant ses salariés à éteindre leur matériel informatique. En ce qui concerne les postes de télévision, le contexte est moins alarmant, à l'heure où les vieux tubes cathodiques sont de plus en plus remplacés par des télévisions à écran plat qui consomment beaucoup moins. Les vieux modèles peuvent consommer jusqu'à 13 Watts en mode veille, tandis que les écrans commercialisés par Philips par exemple n'en dépensent qu'un seul.

Source Atelier groupe BNP Paribas