• { Numérique }
  • { Rédigé par GONZAGA Sarah  }

photo-1554415707-6e8cfc93fe23.jfif

 

Notre équipe se mobilise pour vous faciliter l’accès à l’ensemble de ces démarches. Vous trouverez ci-dessous les dispositifs annoncés et la marche à suivre pour y accéder.

Cet article sera mis à jour au fur et à mesure.

L E S  A I D E S  D E  L ' E T A T,  L ' U R S S A F  &  L A  B P I 

1 / Délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs)

Reporter vos cotisations sociales payables auprès de l'URSSAF 

Démarches pour les employeurs : Pour cela, il peut se connecter à son espace en ligne sur urssaf.fr et signaler sa situation via la messagerie : « Nouveau message » / « Une formalité déclarative » / « Déclarer une situation exceptionnelle ». Il est également possible de joindre l’Urssaf par téléphone au 3957 (0,12€ / min + prix appel).

Artisans ou commerçants :

Professions libérales :

  • Par internet, se connecter à l’espace en ligne sur urssaf.fr et adresser un message via la rubrique « Une formalité déclarative » à « Déclarer une situation exceptionnelle ».
  • Par téléphone, contacter l’Urssaf au 3957 (0,12€ / min + prix appel) ou au 0806 804 209 (service gratuit + prix appel) pour les praticiens et auxiliaires médicaux.

Contacts en Région Sud :

Le communiqué de presse des Finances Publiques et de l'URSSAF / Notice URSSAF PACA

Reporter vos échéances fiscales auprès des services des impôts des entreprises (SIE) de la DGFiP

  • Pour les entreprises ou les experts-comptables qui interviennent pour des clients dans cette situation, il est possible de demander au service des impôts des entreprises le report sans pénalité du règlement de leurs prochaines échéances d'impôts directs (acompte d'impôt sur les sociétés, taxe sur les salaires).

Si elles ont déjà réglé leurs échéances de mars et qu’elles n’ont plus la possibilité de s’opposer au prélèvement SEPA auprès de leur banque en ligne, elles peuvent en demander le remboursement auprès de leur service des impôts des entreprises, une fois le prélèvement effectif.

  • Pour les travailleurs indépendants, il est possible de moduler à tout moment le taux et les acomptes de prélèvement à la source. Il est aussi possible de reporter le paiement des acomptes de prélèvement à la source sur les revenus professionnels d’un mois sur l’autre, jusqu’à trois fois si les acomptes sont mensuels, ou d’un trimestre sur l’autre si les acomptes sont trimestriels.

Toutes ces démarches sont accessibles via l’espace particulier sur impots.gouv.fr, rubrique « Gérer mon prélèvement à la source ». Toute intervention avant le 22 du mois sera prise en compte pour le mois suivant.

  • Pour les contrats de mensualisation pour le paiement du CFE ou de la taxe foncière, il est possible de les suspendre sur impots.gouv.fr ou en contactant le Centre prélèvement service : le montant restant sera prélevé au solde, sans pénalité.

Pour faciliter l'ensemble des démarches, la DGFiP met à disposition un modèle de demande, disponible sur le site impots.gouv.fr, à adresser au service des impôts des entreprises.

>> Consulter la « Documentation utile » à la page : https://www.impots.gouv.fr/portail/node/9751.

Pour toute difficulté dans le paiement des impôts, les entreprises ne doivent pas hésiter à se rapprocher du service des impôts des entreprises, par la messagerie sécurisée de leur espace professionnel, par courriel ou par téléphone.

Bénéficier du remboursement accéléré des crédits d'impôt sur les sociétés et de crédit de TVA

  • Le remboursement accéléré des crédits d'impôt sur les sociétés

Les sociétés qui bénéficient d'un ou plusieurs crédits d'impôt restituables en 2020 peuvent dès maintenant demander le remboursement du solde de la créance disponible, après imputation le cas échéant sur leur impôt sur les sociétés dû au titre de l'exercice 2019, sans attendre le dépôt de la déclaration de résultat (« liasse fiscale »).

Ce dispositif s'applique pour tous les crédits d'impôt restituables en 2020. Pour cela, les entreprises sont invitées à se rendre sur leur espace professionnel sur impots.gouv.fr pour télédéclarer :

  • la demande de remboursement de crédit d'impôt (formulaire n° 2573),
  • la déclaration permettant de justifier du crédit d'impôt (déclaration n° 2069-RCI ou déclaration spécifique, sauf si celle-ci a déjà été déposée antérieurement),
  • à défaut de déclaration de résultat, le relevé de solde d'impôt sur les sociétés (formulaire n° 2572) permettant de liquider l'impôt dû et de constater la créance restituable pour 2020.
  • Les remboursements de crédit de TVA

Pour obtenir un remboursement de crédit de TVA, l’entreprise doit effectuer sa demande par voie dématérialisée, directement depuis son espace professionnel ou par l’intermédiaire d’un partenaire agréé (partenaire EDI).

Faire face à des difficultés financières : la CCSF

La Commission des chefs de services financiers (CCSF) peut accorder aux entreprises qui rencontrent des difficultés financières des délais de paiement pour s’acquitter de leurs dettes fiscales et sociales en toute confidentialité.

Comment constituer son dossier ?

  • Le dossier comporte un imprimé type à remplir et les pièces suivantes à joindre : (i) une attestation justifiant de l’état de difficultés financières ; (ii) attestation sur l’honneur justifiant le paiement des parts salariales des cotisations sociales ; (iii) les trois derniers bilans ; (iv) un prévisionnel de chiffre d’affaires Hors Taxe et de trésorerie pour les prochains mois ; (v) l’état actuel de trésorerie et le montant du chiffre d’affaires hors taxe depuis le 1er janvier ; (vi) l’état détaillé des dettes fiscales et sociales.
  • Un dossier simplifié est prévu pour les TPE (0 à 9 salariés et chiffre d’affaires inférieur à 2 M€).

>> Consultez le site de la DGFIP dédié à la CCSF

Engagement de responsabilité pour les grandes entreprises bénéficiant de mesures de soutien en trésorerie

Une grande entreprise qui demande un report d’échéances fiscales et sociales ou un prêt garanti par l’État s’engage à :

  • ne pas verser de dividendes en 2020 à ses actionnaires en France ou à l’étranger  ;
  • ne pas procéder à des rachats d’actions au cours de l’année 2020.

Cet engagement est applicable à compter du 27 mars.

Pour en savoir plus : consulter la FAQ 

2 / Remise d'impôt directs

Si votre entreprise est confrontée à des difficultés de paiement liées au virus, vous pouvez solliciter auprès du comptable public un plan de règlement afin d’étaler ou reporter le paiement de votre dette fiscale.

Si ces difficultés ne peuvent pas être résorbées par un tel plan, vous pouvez solliciter, dans les situations les plus difficiles, une remise des impôts directs (impôt sur les bénéfices, contribution économique territoriale, par exemple). Le bénéfice de ces mesures gracieuses est soumis à un examen individualisé des demandes tenant compte de la situation et des difficultés financières des entreprises

Téléchargez le formulaire de demande de remise gracieuse sur le site impots.gouv.fr 

3 / Report du paiement des loyers et factures (eau, gaz, électricité)

Comment en bénéficier ?

Les plus petites entreprises éligibles au fonds de solidarité financé par l’Etat et les Régions (voir la page suivante) pourront bénéficier de droit de report du paiement des loyers, des factures d’eau, d’électricité et de gaz.

  • Pour les factures d’eau de gaz et d’électricité : les entreprises qui rencontrent des difficultés pour payer leurs factures d’eau, de gaz et d’électricité peuvent adresser sans tarder par mail ou par téléphone une demande de report à l’amiable à leur fournisseur d’eau, de gaz ou d’électricité.
  • Pour le loyer des locaux commerciaux : les principales fédérations de bailleurs ont appelé vendredi 20 mars leurs membres bailleurs à suspendre les loyers pour l’échéance d’avril et pour les périodes postérieures d’arrêt d’activité imposées par l’arrêté.

Concrètement : 

  • pour les TPE et les PME appartenant à l’un des secteurs dont l’activité est interrompue :
    • Les loyers et charges seront appelés mensuellement et non plus trimestriellement ;
    • Le recouvrement des loyers et charges est suspendu à partir du 1er avril 2020, et pour les périodes postérieures d’arrêt d’activité imposées par l’arrêté. Lorsque l’activité reprendra, ces loyers et charges feront l’objet de différés de paiement ou d’étalements sans pénalité ni intérêts de retard et adaptés à la situation des entreprises en question.

Pour les TPE et PME dont l’activité a été interrompue par arrêté, ces mesures seront appliquées de façon automatique et sans considérer leur situation particulière.

  • Concernant les entreprises dont l’activité, sans être interrompue, a été fortement dégradée par la crise, leur situation sera étudiée au cas par cas, avec bienveillance en fonction de leurs réalités économiques.

 4 / Fonds de solidarité pour les TPE, indépendants et micro-entrepreneurs : une aide pouvant aller jusque 1500€

Comment en bénéficier ?

Dès le mardi 31 mars, toutes les entreprises éligibles ayant fait l’objet d’une fermeture administrative ou ayant subi une perte de chiffre d’affaires de plus de 70 % en mars 2020 par rapport à mars 2019 pourront faire une simple déclaration sur le site des impôts - impots.gouv.fr - pour recevoir une aide allant jusqu’à 1 500 €. Cette somme sera défiscalisée.

A partir du vendredi 3 avril, toutes les entreprises éligibles ayant subi une perte de chiffre d’affaires de plus de 50% en mars 2020 par rapport à mars 2019 pourront également faire une simple déclaration sur le site des impôts - impots.gouv.fr - pour recevoir une aide défiscalisée allant jusqu’à 1 500 €.

A partir du mercredi 15 avril, les entreprises qui connaissent le plus de difficultés pourront solliciter, au cas par cas auprès des régions, une aide complémentaire de 2 000 €.

>> Vous trouverez toutes les informations sur les démarches à réaliser pour bénéficier de l’aide du fonds de solidarité en cliquant ici.

5 / Prêt garanti par l’Etat

Le prêt garanti par l’État

Le Gouvernement met en œuvre un dispositif exceptionnel de garanties permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises, à hauteur de 300 milliards d’euros. Ce prêt pourra représenter jusqu’à 3 mois de chiffre d'affaires 2019, ou deux années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Aucun remboursement ne sera exigé la première année ; l’entreprise pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans.

Par ailleurs, les banques françaises se sont engagées à reporter jusqu’à 6 mois le remboursement de crédits des entreprises, sans frais.

Comment en bénéficier ?

  • Pour les entreprises employant moins de 5000 salariés et réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 milliard d’euros en France :

L’entreprise se rapproche d’un partenaire bancaire pour faire une demande de prêt

Il est possible de faire une demande regroupant plusieurs prêts. Le montant cumulé de ces prêts ne doit pas dépasser 25% du chiffre d’affaires ou 2 ans de masse salariale pour les entre- prises en création ou innovantes

Après examen de la situation de l’entreprise (critères d’éligibilité notamment), la banque donne un pré-accord pour un prêt

L’entreprise se connecte sur la plateforme attestation-pge.bpifrance.fr pour obtenir un identifiant unique qu’elle communique à sa banque

L’entreprise fournit à cet effet son SIREN, le montant du prêt et le nom de l’agence bancaire. Pendant le premier mois du dispositif, l’entreprise ne pourra obtenir qu’un seul numéro unique, elle ne le demande donc qu’après avoir obtenu un pré-accord de la banque.

Sur confirmation du numéro unique par Bpifrance, la banque accorde le prêt

En cas de difficulté ou de refus, l’entreprise peut contacter Bpifrance à l’adresse suivante : supportentrepriseattestation-pge@bpifrance.fr

  • Pour les entreprises employant au moins 5 000 salariés ou réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 1,5 milliard d’euros en France :
  1. L’entreprise se rapproche de ses partenaires bancaires pour faire une demande de prêt, et obtient leur pré-accord
  2. L’entreprise transmet sa demande à l’adresse : garantie.État.grandesentreprises@bpifrance.fr
  3. Le dossier est instruit dès réception pour l’État par la Direction générale du Trésor appuyée par Bpifrance Financement SA
  4. La garantie de l’État est accordée par arrêté individuel du ministre de l’Economie et des Finances
  5. Les banques peuvent alors octroyer le prêt à l’entreprise

>> Vous trouverez toutes les informations sur les démarches à effectuer pour bénéficier d’un prêt garanti en téléchargeant le dossier dédié [PDF - 366 Ko].

>> Consulter également la FAQ dédiée [PDF - 562 Ko]

Par ailleurs, les mesures mises en place par Bpifrance demeurent : garantie aux PME et ETI sur un découvert confirmé sur 12 à 18 mois ou sur un prêt de 3 à 6 ans, report de 6 mois des échéances à compte du 16 mars.

 

 

Pour bénéficier des mesures de Bpifrance :
  • vous devez remplir le formulaire en ligne
  • Ou appeler le numéro vert de Bpifrance « coronavirus » au 0969 370 240.

Pour plus d’informations, vous pouvez également vous rendre sur le site internet dédié de Bpifrance.

 

Engagement de responsabilité pour les grandes entreprises bénéficiant de mesures de soutien en trésorerie

Une grande entreprise qui demande un report d’échéances fiscales et sociales ou un prêt garanti par l’État s’engage à :

  • ne pas verser de dividendes en 2020 à ses actionnaires en France ou à l’étranger  ;
  • ne pas procéder à des rachats d’actions au cours de l’année 2020.

Cet engagement est applicable à compter du 27 mars.

Pour en savoir plus : consulter la FAQ 

6 / Médiation du crédit pour le rééchelonnement des crédits bancaires

Comment en bénéficier ?

Vous pouvez saisir le médiateur du crédit sur leur site internet. Dans les 48h suivant la saisine, le médiateur vous contacte, vérifie la recevabilité de votre demande, et définit un schéma d’action avec vous. Il saisit les banques concernées. Le médiateur peut réunir les partenaires financiers de votre entreprise pour identifier et résoudre les points de blocage et proposer une solution aux parties prenantes.

7 / Dispositif de chômage partiel

Comment en bénéficier ?

Pour les entreprises devant réduire ou suspendre leur activité, afin de placer leurs salariés en chômage partiel, une demande d’activité partielle peut être déposée en ligne sur le site du ministère du Travail dédié au chômage partiel. Par ailleurs, depuis le 16 mars, le ministère du Travail a indiqué que les entreprises avaient désormais 30 jours pour réaliser leur demande de chômage partiel, avec effet rétroactif.

Pour en savoir plus, consultez le site du ministère du travail.

Vous pouvez également contacter votre DIRECCTE : Provence Alpes-Côte-d’Azur paca.continuite-eco@direccte.gouv.fr  04.86.67.32.86

8 / Médiateur des entreprises en cas de conflits

Comment en bénéficier ?

Vous pouvez saisir le médiateur des entreprises en ligne. En amont d'une saisine, vous pouvez poser des questions ou demander des conseils sur la marche à suivre en toute confidentialité, grâce au formulaire de contact.

Toutes les informations sur le site Médiateur des entreprises.

 9 / Marchés publics : les pénalités de retard ne seront pas appliquées

La reconnaissance par l’État et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

A télécharger : Les mesures de soutien et les contacts 
Informations pour les indépendants Informations pour les salariés FAQ Entreprises - Coronavirus : les réponses à vos questions

 

LES FONDS DE SOLIDARITÉ 

Quelles démarches pour quelles entreprises ? 

Toutes les informations ici. 

 

LES AIDES LOCALES

Les 9 outils de la Région Sud pour les entreprises

1- 18 M€ injectés par la Région Sud au Fonds National de Solidarité.  

2-   20 M€ minimum pour le fonds Covid Résistance

Crée par la Région Sud et la Banque des Territoires, c’est un prêt pour les entreprises et associations de - de 20 salariés, compris entre 3 000 € et 10 000 €, sans garantie personnelle, à taux 0 et avec un différé d’amortissement de 18 mois. Opéré en partenariat avec le réseau initiative.

3- 5M€ de prêts rebond avec la Banque publique d’investissement pour des besoins supplémentaires 

  • La Région abonde le prêt rebond à taux zéro proposé par la Banque publique d’investissement (BPI) de 10 000 € à 300 000 € pour toutes les entreprises de plus d’un an d’existence, tout secteur d’activité (sauf secteur agricole). La dotation de 5M€ par la Région a un effet levier estimé à 18 millions d’euros.
  • Déposez votre dossier auprès de Bpifrance en Région https://www.bpifrance.fr/ 

4- 10M€ fléchés sur Région Sud garantie 

  • Garantie bancaire jusqu’à 80% pour les entreprises éligibles au fonds et impactées par la pandémie du COVID 19, afin de sécuriser au mieux l’accès aux financements bancaires pour les entreprises de la région
  • Déposez votre dossier auprès de Bpifrance en Région https://www.bpifrance.fr/

5- 5M€ à travers Région Sud défensif.

6- 2M€ des dispositifs d’accompagnement dédiés à la gestion de l’urgence

  • « Mon projet d’entreprise » et les accompagnements artisanat commerce et économie sociale et solidaire sont réorientés pour les mois à venir sur la gestion de l’urgence 

7- 4M€ de prêts à taux zéro dédiés aux agriculteurs  

  • Et 1M€ de subventions directes aux exploitations pour compenser les pertes en chiffre d’affaires

8- Report des échéances de remboursement des prêts et des avances remboursables

  • Pour les financements obtenus dans le cadre du FIER, le report est de douze mois, pour les outils opérés en direct par la Région et jusqu’à six mois, reconductible une fois, pour ceux opérés par les partenaires

9- Non application des pénalités de retard dans les marchés publics

  • La Région applique la règle de non application des pénalités de retard pour les entreprises impactées par le COVID-19.
     

Soit un total de 70 M d’€ pour toutes les entreprises dans tous les secteurs, pour répondre à tous les besoins : subvention, prêt, garantie, avances remboursables.

Numéro vert régional Les autres outils du FIER – le Fonds d’Investissement pour les Entreprises de la Région – demeurent en vigueur et la disponibilité du Guichet Unique de la Région est accrue pendant toute la période à laquelle nous devons faire face.
0 805 805 145

appel et services gratuits du lundi au vendredi

 Site de la Région Sud dédié aux entreprises

Plus d'informations ici et ici. 

La Région Sud vous écoute et vous guide : faites remonter vos besoins ici. 

La Métropole assure la continuité du service public

 

Comme le prévoit le PCA métropolitain, les services publics essentiels qui dépendent de la Métropole sont garantis :

  • l'eau et l'assainissement
  • la collecte des déchets. Les déchetteries sont quant à elles fermées au public
  • la propreté
  • les transports collectifs : le réseau Mistral a mis en place des mesures afin d’assurer un service minimum. Toutes les informations sur www.reseaumistral.com   
  • la sûreté et la vie dans les ports TPM. Les capitaineries sont fermées au public. www.ports-tpm.fr 
  • une permanence assurée pour le Fonds d'aide aux Jeunes (FAJ)*
Plus d'informations ici

 

La CCIV et l'UPV mettent en place des cellules « Appui aux entreprises »

Pour la CCIV

 

Une cellule d'urgence COVID-19 Une enquête pour comprendre et soutenir les entreprises impactées
04 94 22 80 12 / allocci@var.cci.fr
Lien vers l'enquête

Plus d'informations ici & ici.

 

Pour tous renseignements d'ordre Juridique et Economique Pour tous renseignements relevant du service social  Un accompagnement pyschologique "Solupsy" à tous les chefs d'entreprises adhérents ainsi qu'à leurs salariés et travailleurs indépendants. 
 juridique@upv.org ou  04.94.09.78.25 
 i.innocenti@upv.org ou 04.94.09.78.86
Contact par mail: solupsy@upv.org  

Toutes les informations de l'UPV sont ici.

TVT Innovation informe en temps réel l'écosystème

 

Via ses groupes facebook, ses channels Slack, un Discord dédié, des newsletters, des articles et des posts sur les réseaux sociaux, l'équipe de TVT Innovation informe des dispositifs mis en place pour accompagner les entreprises dans cette épreuve. 

Des « Cafés Zoom » (2/semaine)

pour échanger entre entrepreneurs et trouver des solutions ensemble. 

Des webinars thématiques : trésorerie et aides en cours, business plan et business model... Nous vous proposons de comprendre les différents dispositifs de soutien au jour le jour et de challenger votre business model pour préparer l'après. 

#desnouvellesdechezmoi 

Un hashtag pour se donner des nouvelles régulièrement et combattre l'isolement. Déjà appliqué dans nos groupes facebook, nous vous invitons à utiliser cet hashtag pour donner et prendre des nouvelles de vos collaborateurs, partenaires, clients, etc. 

La parole est à vous ! Faites nous remonter vos besoins, difficultés, initiatives... 

innovation@tvt.fr 

 

La Chambre se mobilise et vous accompagne dans vos démarches

 

Un numéro régional unique non surtaxé Un mail unique
09 800 806 00
assistance83@cmar-paca.fr

 

Z O O M  S U R ... L E S  S T A R T U P S 

L’écosystème technologique français a connu une très forte accélération ces dernières années. Cependant, de nombreuses start-up sont encore des PME fragiles du fait de leur modèle de développement, fondée sur des investissements conséquents, une forte croissance et l’atteinte de la rentabilité seulement après plusieurs années d’activité, et de leur positionnement sur des produits et services innovants.

1. Une enveloppe de 80 millions d’euros, financée par le Programme d’investissements d’avenir (PIA) et gérée par Bpifrance, afin de financer des bridges entre deux levées de fonds

2. Des prêts de trésorerie garantis par l’Etat pouvant aller spécifiquement jusqu’à deux fois la masse salariale France 2019, ou, si plus élevé, 25 % du chiffre d’affaires annuel comme pour les autres entreprises

3. Le remboursement accéléré par l’Etat des crédits d'impôt sur les sociétés restituables en 2020, dont le crédit impôt recherche (CIR) pour l’année 2019, et des crédits de TVA

4. Le versement accéléré des aides à l’innovation du PIA déjà attribuées mais non encore versées, pour un montant total estimé de 250 millions d’euros

Toutes les informations détaillées sont ici. 

Dispositif exceptionnel d’activité partielle du Gouvernement 

Toutes les informations sont ici. 

 

Z O O M  S U R ... L E S  M I C R O - E N T R E P R I S E S

Les réponses du Gouvernement aux difficultés rencontrés par les indépendants (dont les micro-entrepreneurs)

Le Gouvernement est pleinement conscient des difficultés  propres aux petites entreprises et aux entrepreneurs  indépendants, frappés par la crise sanitaire du  coronavirus/COVID-19.

Toutes les informations ici. 

L'Union Professionnelle au service de la Micro Entreprise dresse l'inventaire des mesures à disposition des micro-entreprises. L'article vous permet même de calculer vos indemnités journalières en cas de Coronavirus. 

  • Je suis infecté par le coronavirus, à quelles indemnités ai-je droit ?
  • Si l'établissement scolaire ou la crèche de mon enfant est fermé, au-je droit à des indemnités ?
  • Comment est calculée cette indemnité journalière et quel est son montant ? 
  • Mon activité économique subit une baisse de chiffre d'affaire importante. A quelles aides puis-je prétendre ? 
  • Quelle est la procédure pour obtenir une aide de la Sécurité sociale des indépendants ?
  • Quelle est la procédure pour demander des délais de paiement de mes cotisations sociales ?

Toutes les informations et les réponses ici. 

Questions/réponses pour les auto-entrepreneurs 

  • Votre activité est impactée par le COVID 19 (Coronavirus) : quels sont vos recours ?
  • L’épidémie constitue-t-elle un cas de force majeure ?
  • Est-il possible d’obtenir des dommages et intérêts suite à la rupture ou suspension d’un contrat ?
  • Les assurances versent-elles des indemnisations ?

Toutes les réponses sont ici.  

 

Z O O M  S U R ... L E S  A S S O C I A T I O N S 

Les aides pour les associations 

L’activité de votre association est impactée par le coronavirus - Covid 19. Quelles mesures de soutien et les contacts utiles pour accompagner les associations employeurs et leurs salariés ?

Toutes les mesures de soutien ici. 

 

L E S  S T A R T U P S  K I T S 

Covid-19 - Le Startup Rescue Kit de France Digitale

Vous trouverez sur cette page toutes les ressources et contacts utiles pour votre startup et vos salariés face aux conséquences du Covid-19. Contacts, fiches pratiques, liste d'outils, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin dans le Startup Rescue Kit de France Digitale ici. 

 

L A  F R E N C H  T E C H  :

 

Le post medium de la Mission French Tech sur le Covid-19.  Ouverture de candidatures de la Commission européenne aux startups qui disposent de technologies et d'innovations qui pourraient aider aux traitements et tests du  Covid-19

Covid-19 : pour toute start-up souhaitant proposer une action/aide en rapport avec l'épidémie, voici le contact : mobilisation-covid@numerique.gouv.fr

 

Le gouvernement débloque 4 milliards d’euros d’aides pour les startups

 

 

Des webinars gratuits pour échanger entre entrepreneurs 
Régulièrement des webinars sont proposés pour échanger entre entrepreneurs sur les bonnes pratiques et les aides en cours. 

 

 

 

Articles utiles :

Liens utiles et ressources :

LIENS :

 

DOCUMENTS :

Ces documents doivent être imprimés ou recopier sur du papier pour être valables. Ils sont indispensable à toute sortie du domicile.